Lettre à la Directrice de la DREAL

Madame Mauricette STEINFELDER
Directrice de la DREAL Languedoc-Roussillon
520, rue Henri II de Montmorency
34064 Montpellier

Sèvres, le 21 septembre 2011

Objet : Demande d'annulation du projet de PPRN prévisible de la commune de Reynès (66) Arrêté préfectoral des Pyrénées Orientales n°2011032-0009.
Lettre R/AR & e-mail

Madame la Directrice,

Nous vous avions signalé le 8 mai dernier, sur notre commune de Reynès, notre incompréhension du modèle explicite de référence d'écoulement du Tech. Conscient de cette faiblesse, RTM a fait refaire, courant septembre, des mesures de profil de sections. Dans ce secteur de La Forge, l'aléa inondations est basé sur le débit de la crue de 1940 dont les estimations sont fantaisistes. Mais aussi, le rapport de présentation du PPR signale des bâtiments démolis, du bétail emporté par cette crue « articles journalistiques », alors que les déclarations de sinistres « archives départementales » indiquent que ce ne sont, pour la plupart, que des escroqueries à l'assurance, établies parfois plus de 10 ans après la crue.

Sur les reliefs, la méthodologie utilisée est aberrante : il n'y a aucune prise en compte des aspects géologiques. Sur la quasi-totalité des secteurs, seule la morphologie a été prise en compte, en faisant abstraction de la nature du sous-sol, comme si toute la commune se situait sur des terrains meubles, alors que le schiste primaire compact domine. Les aléas glissement et érosion par ravinement sont apposés, sans aucune réalité historique, alors que par le passé, aucun phénomène de ce type n'est survenu (absence de traces sur le terrain ou dans la mémoire des habitants).

Outre le fait qu'aucune concertation publique n'a eu lieu, des visites systématiques de terrain n'ont pas été faites par le bureau d'études SIEE et RTM chargés de l'établissement du PPRN. De nombreuses erreurs montrent une analyse réalisée uniquement sur plans ou photographies aériennes, sans vérification sur le terrain (Cf. colline de La Palmère, Secteur CANY, Secteur Vert Vallon, ravin à La Forge…).

Dans l'attente, veuillez agréer, Madame la Directrice, l'expression de notre considération distinguée.

Jean François DUNYACH
Président de CANVIEM